Trois fois la bête

Et si le loup n’était pas responsable de ces disparitions ?

RA9204_C1_72dpi

 

Été 1935, dans un village du Québec. Une bête rôde.

En pleine canicule, des enfants sont retrouvés morts, éventrés près de la rivière. Le cimetière de la paroisse, plein à craquer, ne peut plus accueillir de dépouilles. Le curé souhaite établir un nouveau cimetière sur une terre inondable, mais tous ne sont pas du même avis…

Les querelles se multiplient et la panique s’installe au village. Et si le loup n’était pas responsable de ces disparitions…

Trois fois la bête se situe entre la comptine et le refrain des morts. C’est une fable intrigante qui, sous ses relents d’horreur, évoque l’amour et la solidarité.

 

 

L’AUTEUREZhanie_Roy_portrait

Née en 1977 à Repentigny, Zhanie Roy a passé la majorité de sa jeunesse à Québec. Après des études en cinéma, elle s’installe à Montréal où elle complète une maîtrise en théâtre. À travers l’écriture, elle tente de décrypter les images que lui renvoie le monde. Trois fois la bête est son deuxième roman.

Crédit photo : Céline Chapdelaine

 

TROIS FOIS LA BÊTE / ZHANIE ROY

EN LIBRAIRIE LE 15 SEPTEMBRE 2015

Roman, suspense, horreur

Thèmes : crimes, mystère, enfants, loup, village, cimetière, guerre de clochers

ISBN : 978-2-924568-06-4 / 14 x 21,5 cm / 224 pages / 24,95 $

 

Advertisements
Marqué , , , ,
Advertisements
%d blogueurs aiment ce contenu :